Territoire durable

Territoire durable

3 commentaires publiés
  • Un territoire comme le nôtre où la nature est très présente, très visible, fait partie de la culture et est un attrait touristique et économique, se devrait d’être en pointe sur le développement durable aujourd’hui, être un moteur… On ne peut pas dire que ce soit le cas… Des choses sont faites bien sûr, mais cela semble très timide, il n’y a pas de véritable volonté visible, assumée et portée par un discours fort des politiques locaux. Le discours politique est important et nécessaire en la matière (les moyens mis en oeuvre aussi bien sûr ) car il permet de mobiliser les énergies et de faire avancer les mentalités de certaines populations encore loin de ces considérations et qu’on ne doit pas laisser à la traîne. Certains territoire l’ont compris…

  • …Diminuer l’emprise goudronnée en ville pour limiter le trafic et le stationnement et laisser plus de place aux vélos, piétons et espaces verts
    Se fixer un objectif d’amélioration significative de la qualité de l’air qui se dégrade de façon inquiétante
    Stopper le développement des zones commerciales périurbaines voire les faire diminuer, pour limiter le trafic et la fuite des capitaux, favoriser les petits commerces de centre ville, les emplois et les produits locaux

  • En priorité arrêt du nucléaire à la porte de notre territoire avec risque de contamination ++++ en cas d’accident.
    Arrêt de aéroport de Chambéry subventionné avec mes impôts.
    Développement urgent et massif des transports par train
    Activités touristiques durables sur les 4 saisons.
    Sanctuarisation des dernières terres agricoles péri urbaines.
    Sanctuarisation des parcs urbains : redonner toute sa surface au Verney et à Buisson Rond grignoté par activité hippique sporadique.
    Respect de la charte de l’arbre
    Développer les pistes cyclables…

Les commentaires sont fermés