Sondage Vivre ensemble

Profil des répondants
  • 213 répondants (au 6 juin 2017)
  • À la question « vous sentez vous impliqué dans la vie locale ? »
    61,5 % des répondants répondent « Oui »
  • Pour la plupart des répondants au « oui », l’implication se traduit par la participation au sein d’une association sportive, culturelle ou de loisirs, d’une association ou structure caritative ou au sein d’une instance citoyenne (conseil de quartier, …).

 

 

En tant qu’habitant du territoire de Chambéry métropole, êtes-vous impliqué dans la vie locale ?

 

Le vivre ensemble sur l'agglomération

Les lieux, actions et événements appréciés et favorisant le « bien vivre-ensemble »

  • Les manifestations et fêtes culturelles : LafiBala, fête de la musique, fête des Eléphants, cinéma plein air … (18%)
  • Les marchés et braderie : régulières ou ponctuelles   (14%)
  • Les animations de quartier : fête / repas des voisins , association de quartier … (13 %)

 

Quels sont les mots ou expressions qui vous viennent à l’esprit lorsque l’on vous parle de « vivre ensemble » sur Chambéry métropole ?

 

Citez une action, un événement, un lieu… que vous appréciez dans votre quartier et qui selon vous favorise le « bien vivre ensemble » dans votre lieu de vie ?

La cohésion sociale
  • Pour près de la moitié des répondants, la cohésion sociale à l’échelle de Chambéry métropole est assez faible (48,9 % des répondants)*

* L’approche de la cohésion sociale telle que proposée dans le cadre du sondage était la suivante : la cohésion sociale  favorise l’intégration des individus, leur attachement au groupe et leur participation à la vie sociale. Les membres partagent un même ensemble de valeurs et des règles de vie qui sont acceptées par chacun. L’existence de conflits sociaux ne signifie pas nécessairement l’absence de cohésion sociale.

 

Les 5 principaux éléments vecteurs de cohésion sociale sur Chambéry Métropole sont :

  • Les associations
  • L’engagement des citoyens dans la vie associative
  • Les évènements festifs (manifestations culturelles, sportives, …)
  • L’éducation via l’école
  • L’accès aux services publics (transports, santé, …)

Les 5 principaux éléments fragilisant la cohésion sociale sur Chambéry Métropole sont :

  • L’individualisme
  • Le communautarisme (le repli sur soi de certaines communautés)
  • Les incivilités (dégradations, …)
  • La pauvreté et la précarité
  • Les discriminations (homophobie, racisme, …)

 

Les 3 priorités d’intervention pour renforcer la cohésion sociale sur le territoire, selon les répondants :

  • Développer des moments de partage entre les citoyens (évènements festifs, inter-générationnels, …)
  • Permettre à chacun l’accès à une éducation de qualité
  • Lutter contre le repli sur soi et le communautarisme

 

Selon les répondants, les collectivités locales (communes, Communauté d’agglomération, …) sont les acteurs les mieux positionnés pour améliorer la cohésion sociale devant les associations et les habitants eux-mêmes…

… l’échelle la plus pertinente est la communauté d’agglomération pour plus de 50 % des répondants, devant les communes (39,4 %)

 

Exemples d’actions à mettre en œuvre proposés par les participants :

> Thématique Habitat & Urbanisme

  • « Imposer aux bailleurs sociaux de ne plus regrouper le logement social en des bâtiments entiers ou des montées entières mais « disséminer » le logement social même si cela implique des contraintes de gestion
  • Renforcer la mixité sociale des quartiers
  • Créer des espaces publics accueillants avec mobilier
  • Travailler à la propreté et à la beauté de notre environnement
  • Des transports  performants permettant de relier les gens entre eux et aux bassins d’emplois. On doit rapprocher le travail des lieux de vie »

 

> Thématique Culture/Sport/Loisirs

  • « Créer un lieu d’échanges, de concerts, …avec un potager !
  • Favoriser les évènements qui poussent à sortir de chez soi et à se rencontrer/échanger
  • Soutenir les associations dans leurs démarches (prêt de salles gratuites, subventions conséquentes, prêt de matériels)
  • Investir dans des postes d’animation pour créer des espaces de dialogue
  • Faire connaître et améliorer la communication des agendas festifs, culturels, sportifs ou autres de toutes les communes du territoire pour que les habitants de l’agglo s’investissent et bougent sur l’ensemble du territoire »
  • « Développer le partage de savoir et l’échange entre les habitants et entre les quartiers
  • Créer des évènements festifs mettant en valeurs les différences de culture
  • Favoriser des lieux de discussion, des jardins partagés, des manifestations … pour créer du « Nous »
  • Porter des actions culturelles festives et/ou éducatives intergénérationnelles dans l’espace public (faire se rencontrer les différents publics (jeunes, vieux, chômeurs, chefs d’entreprise…) »

 

> Thématique Précarité, Solidarité & Discriminations

  • Favoriser en tout et pour tout le partage
  • Rendre des services valorisant l’humain accessibles à chacun  Renforcer la mixité sociale des quartiers
  • Lutter contre le communautarisme et la « ghettoïsation »
  • Repérer les familles ou les jeunes isolés en très grande précarité et les aider à en sortir
  • Travailler à ne pas avoir peur de l’autre et aller vers lui
  • Créer du lien entre l’urbain et le rural

 

> Thématique Engagement & vie associative

  • Accompagner toutes les initiatives des habitants
  • Co-construire un projet commun et partager le pouvoir
  • Développer la démocratie participative
  • Prendre en compte réellement l’expression des citoyens
  • Médiation (sur les questions de mobilité et de bien-vivre ensemble sur les différentes voies de circulation) »
  • Susciter et soutenir les projets associatifs favorisant le lien social
  • Développer les services civiques pour les jeunes et les adultes

 

> Thématique Education, Emploi & Insertion

  • « Actions permettant le rapprochement de mondes qui s’opposent par méconnaissance, comme par exemple le parrainage d’élèves en décrochage par des chefs d’entreprise
  • Le développement d’une culture d’initiatives et de projets via l’éducation pour tous
  • Des actions sur les familles pour une parentalité responsable. Pour que les parents deviennent des exemples pour leurs enfants et participent à la formation de vrais citoyens »
Ce qu'il faut retenir
  • Une cohésion sociale à renforcer sur le territoire

 

  • Les 3 conditions indispensables au bien vivre-ensemble :
    • le respect entre tous les citoyens
    • le respect des lois
    • la solidarité et l’entraide entre les citoyens

 

  • Les 2 éléments clés vecteurs de cohésion sociale :
    • Les associations
    • L’engagement des citoyens dans la vie associative

 

  • Les 3 éléments prépondérants que fragilisent la cohésion sociale :
    • les comportements individualistes
    • le communautarisme (le repli sur soi de certaines communautés)
    • les incivilités (dégradations, …)

 

  • Les 3 priorités sur lesquelles intervenir pour améliorer la cohésion sociale :
    • Développer des moments de partage entre les citoyens (évènements festifs, intergénérationnels, …)
    • Permettre à chacun l’accès à une éducation de qualité
    • Lutter contre le repli sur soi et le communautarisme

 

  • Les 2 acteurs publics clés pour améliorer la cohésion sociale sur Chambéry métropole :
    • La Communauté d’Agglomération
    • Les communes