Vivre ensemble

???
participants à l'atelier
???
idées collectées lors de l'atelier
???
réponses au sondage

Nos défis

Les fragilités individuelles et collectives, maladie, handicap, grand âge, solitude, précarité, insécurité, discriminations, chômage, interrogent notre modèle social et la place que nous faisons aux plus vulnérables d’entre-nous. La solidarité publique, celle de l’Etat et des collectivités territoriales s’exerce à la mesure des moyens disponibles, relayée par les initiatives innovantes d’entreprises ou d’associations engagées et soutenue par des volontaires mobilisés, dans un pays qui compte près de 20 millions de bénévoles.

Ces dispositifs dessinent-ils un projet de société partagé ? Comment et jusqu’où organiser, sur notre territoire, les actions de formation, d’insertion, de logement, de santé, d’accès au sport et à la culture ou de tranquillité publique qui permettent de construire un « vivre ensemble » plus harmonieux dans lequel chacun puisse trouver sa place ?

Vidéo atelier

Le sondage

Quelles sont les 3 priorités d’intervention pour renforcer la cohésion sociale sur le territoire ?

  • Développer des moments de partage entre les citoyens (évènements festifs, intergénérationnels, …)
  • Permettre à chacun l’accès à une éducation de qualité
  • Lutter contre le repli sur soi et le communautarisme
Voir les résultats

Vos propositions

Découvrez les grandes orientations pour :

  • Pour renforcer l’éducation, l’insertion et l’emploi
  • « Ouvrir » le système éducatif  sur l’extérieur
  • Soutenir l’insertion et l’accompagnement personnalisé des jeunes vers l’emploi
  • Pour développer un urbanisme et un habitat à visage humain
  • Pour lutter contre les discriminations et la précarité
  • Pour améliorer la santé des habitants
  • Pour renforcer l’offre culturelle, sportive et de loisirs
  • Pour développer la citoyenneté et la participation
  • Pour assurer la sécurité de tous, partout

 

En savoir plus

Vous avez dit

« Nous devons développer un système éducatif plus souple, permettant une autonomie des établissements. »

« Structurer et faciliter l’accès aux bois et forêts pour que nos enfants prennent goût à prendre l’air. »

« Que l’on facilite l’accès aux médecines/traitements naturels ou alternatives qui se trouvent très efficaces là ou la médecine « traditionnelle » ne l’est pas. »

« La société doit aider les gens dans la précarité et leur permettre de vivre dignement mais il est légitime que la personne aidée apporte en retour une aide à la société.  En échange des aides, ils auront une astreinte de 9H à 17H au cas où les institutions de l’Etat ou des associations d’intérêt public aient besoin d’eux. (hors entretien, RDV médicaux…) »

« Laisser une place à la population vieillissante. Aider, soulager, accompagner les aidants si précieux et si souvent oubliés. »

« Reconstruire la ville sur la ville. Réhabiliter les friches urbaines et industrielles. Reconcevoir la ville mais arrêter l’étalement urbain. »

« Après la réalisation de la ligne Lyon-Turin, requalifier la ligne ferroviaire Albens/Montmélian en ligne train/tram avec une augmentation de stations et de fréquence des dessertes des points à fortes densités d’activités et d’habitations. »