Génération Z

Enjeu 3
Génération Z

Construisez avec nous votre agglomération !

Nés à partir de 1995, après la chute du mur de Berlin, baignant dans la mondialisation et les réseaux sociaux, les jeunes de la “génération Z“ sont décrits par les sociologues comme étant très curieux, lucides et informés sans être désabusés. “Digital natives“, ils ont grandi avec Internet et sont donc ultra-connectés, exigeants, étudiants pour toujours et entrepreneurs de leur propre destin.

Les modes de vie de ces jeunes générations imposent d’anticiper et parfois de transformer l’offre de formation, le management des entreprises, les modes de déplacement, le rapport à la citoyenneté, et bien d’autres aspects de la vie quotidienne, pour que la génération aux portes de l’emploi et des responsabilités trouve sur le territoire les conditions d’un véritable épanouissement.

Les idées phares

La généralisation du dispositif “Erasmus“ à partir du collège.
Le développement de nouveaux lieux de création et de diffusion culturelle au cœur de l’agglomération.
Développer les formations en adéquation avec les besoins de l’économie locale.
Libérer l'esprit d’initiative et l’entreprenariat de tous les jeunes : collégiens, lycéens ou étudiants, issus des campus, des centres villes ou des quartiers.
L’agglomération : lieu d’accueil et d’émergence des startups inventant l’économie de demain.
Des logements et des services pour vous

La jeune génération est aujourd’hui mobile et connectée. Pleinement consciente de son empreinte écologique, elle recherche des solutions à moindre impact environnemental et financier, mais également génératrices de lien social.

Objectifs du projet d’agglomération :

  • L’accès des jeunes à l’offre de logement. Les attentes de la jeunesse évoluent. L’agglomération doit pouvoir proposer un panel de logements adaptés et faciliter leurs accès. Le développement de la colocation et de l’habitat intergénérationnel, avec un objectif de maîtrise des conditions économiques d’accès, doit être soutenu.
  • Des transports alternatifs à la voiture individuelle. Des solutions adaptées à l’aspiration et aux modes de vie des jeunes doivent être mises en œuvre : le développement du covoiturage, les modes doux (piétons et vélos), une offre de transports accessible financièrement et des amplitudes horaires renforcées en soirée.
  • Une ville numérique. L’accès au très haut débit partout, pour tous au cœur des campus universitaires, des lieux d’animation de l’agglomération, dans l’espace public, dans les résidences universitaires…
Votre nouvelle aire, le monde

Née avec la mondialisation, la jeune génération fait partie du “village mondial“. Elle aspire aux rencontres qui lui apportent d’autres regards, d’autres façons de penser et d’agir. Notre agglomération doit être porteuse de cette ouverture essentielle.

Objectifs du projet d’agglomération :

  • Les partenariats avec des universités étrangères. L’ouverture internationale de l’université est un levier important de son attractivité. Des partenariats sont à l’œuvre. Ils seront amplifiés et soutenus.
  • Des partenariats culturels avec des pays européens. La construction européenne passe par la connaissance et la reconnaissance de la diversité culturelle. L’agglomération devra s’investir, au bénéfice de sa jeunesse, dans le développement des échanges culturels.
  • Le dispositif de type « Erasmus » à partir du collège. L’ambition d’ouverture que l’agglomération souhaite porter se construira dans le temps. C’est aussi une question d’éducation et d’implication des plus jeunes en lien avec le Département et l’Éducation nationale.
Formation et territoire connectés pour l'avenir

La jeunesse a besoin de donner du sens à son intégration dans notre société, dans notre espace de vie et dans notre monde économique. Créer du lien entre les besoins en compétences et la formation dispensée sur notre territoire, c’est donner ce sentiment d’une contribution utile au développement humain et économique de notre agglomération.

Objectifs du projet d’agglomération :

  • L’offre de formation. Elle doit être en constante évolution pour s’adapter aux métiers nouveaux et aux besoins des territoires. Les acteurs de la formation, l’agglomération et les entreprises renforceront leur coopération pour faciliter cette adaptation continue.
  • L’enseignement en alternance. Difficile à mettre en œuvre mais reconnue comme e cace, le développement de la formation en apprentissage et en alternance sera une préoccupation partagée qui devra se traduire par une augmentation du nombre d’étudiants en apprentissage et en alternance.
  • La recherche d’emplois et de formations. Face au foisonnement de l’offre de formation et aux difficultés économiques que peuvent rencontrer les jeunes pour y accéder, des réponses seront apportées pour les accompagner dans la recherche d’emplois et de la formation souhaitée. Forums d’échanges, outils de communication de l’offre de formation, bourses aux logements seront des initiatives à développer.
  • L’esprit d’initiative et l’entreprenariat de tous les jeunes. Agglomération entreprenante, Grand Chambéry souhaite cultiver cet état d’esprit chez les jeunes qu’ils soient collégiens, lycéens ou étudiants, issus des campus, des centres villes ou des quartiers.
L'agglomération à toute heure du jour et de la nuit

Une agglomération attractive pour la jeunesse c’est une ville qui bouge 7 jours sur 7, un territoire encourageant les pratiques sportives et culturelles. Grand Chambéry fait partie des pôles sportifs les plus actifs de France. Il lui reste à affirmer ce positionnement en proposant une offre sportive harmonieusement intégrée à l’espace urbain et connectée à l’espace rural. La culture est également une attente forte de la jeunesse. Lui permettre à la fois d’accéder à une offre en phase avec ses aspirations et des lieux ouverts pour créer et s’exprimer constitue également une priorité pour l’agglomération.

Objectifs du projet d’agglomération :

  • Le sport dans la ville. Les pratiques évoluent très vite dans ce domaine. Grand Chambéry doit s’inscrire dans cette tendance en développant des infrastructures pour le sport urbain, notamment en créant un réseau cyclable et pédestre pour la pratique plus sportive et en améliorant l’offre de loisirs nautiques.
  • Des événements et lieux culturels. L’identité de l’agglomération restera très liée à sa vitalité, à sa capacité créatrice. La confortation et le développement des lieux de création et de diffusion culturelle constituent des moyens de répondre à l’aspiration de la jeunesse et à créer cette image attractive de l’agglomération.
  • Une offre commerciale et de loisirs adaptée aux rythmes de vie de la jeunesse. La jeunesse consomme, se divertit et se rencontre. Une agglomération attractive doit lui permettre de trouver des lieux, des activités dont le fonctionnement soit plus adapté à son rythme. Cet enjeu d’attractivité rencontre également le besoin des touristes de trouver une agglomération vivante à toute heure.
Agissez, entreprenez dans l'agglomération

La jeunesse est prête à s’investir et à participer à la vie quotidienne de son territoire. Faisons-lui une place et permettons-lui de s’exprimer pleinement.

Objectifs du projet d’agglomération :

  • La vie associative et les possibilités d’engagement. L’agglomération a pour objectif de favoriser cet engagement de la jeunesse par la communication et l’information autour d’une offre associative large et de modes d’investissement personnel variés (services civiques…), mais aussi par la création d’un lieu permanent de concertation et de citoyenneté : la Fabrique du territoire.
  • L’implication des jeunes dans les institutions, la démocratie et la vie locale. Les collectivités de l’agglomération s’engagent à faciliter la participation des jeunes volontaires dans des activités liées aux équipements et services publics de l’agglomération (maisons de retraite, hôpitaux, écoles,…) dans l’animation et la mise en valeur de son espace public et dans la création de temps d’échanges entre les générations.
  • La prévention en matière de santé. Les jeunes ont besoin de vivre leurs expériences pour se construire. Se faisant, ils peuvent s’exposer et exposer leur santé avec des impacts parfois importants au moment où ils connaissent leur plein développement. La prévention pour la santé de la jeunesse constitue pour cela un enjeu de société à long terme.
  • La sensibilisation à l’entreprenariat dès le plus jeune âge avec l’appui de partenariats publics/privés.